COMMENT SORTIR DU MAL-ËTRE?

Comment sortir du mal-être ?

Comment sortir du mal-être?

Quelle que soit la cause de ce mal-être, il gâche la vie, il gâche le moment présent.

Et justement quand l’existence de ce moment présent est absente de notre vie, alors, c’est la descente vers diverses pensées qui accentuent ce mal-être.

Je vais vous livrer la lettre d’une personne qui vivait ce mal-être, et je vous révèlerais ce que nous avons mis en place pour qu’il sorte de ce sentiment de mal-être et qu’il sache profiter du moment présent.

Voici ses propos :

Comment sortir du mal-être?

« Il faut soi-même être déjà tombé pour comprendre la douleur de l’échec

Le jour se lève, l’angoisse est là. Elle se meut, tapie dans ma tête, dans mes songes. Une douleur diffuse s’invite entre les autres et moi Plus rien n’a de gout, plus rien n’a de saveur. Je suis vivant, je suis mort, je ne sais plus qu’elle est ma place. Celle d’entre les morts, ou les vivants qui portent leurs croix, qui portent leurs peines.

La peine la plus lourde c’est celle que tu provoques. Je ne la connaissais pas avant de voir pleurer une personne à cause de mes actes.

Si seulement je pouvais revenir en arrière, si seulement, c’était possible de refaire de monde.

Je me bats et je sombre dans la folie de mes actes

Je me bats et je sombre dans ce que je croyais être ma patrie, être mon dogme.

Je plie sous le poids de la culpabilité, je plie sous le poids de la honte.

Comment ai-je pu ?

Comment ai-je pu ? »

photo of thunderstorm

Voilà les mots, les phrases que m’a envoyé ce jeune homme pour expliquer sa douleur, et le mal-être qui continuait à le ronger.

L’origine de sa souffrance intérieure, la honte vraisemblablement, la culpabilité.

Il existe bien-sûr, d’autres émotions qui entraînent ce malaise :

Ce à quoi nous résistons, persiste :

Les émotions négatives sont un signal émotionnel que quelque chose ne va pas, ou est menaçant, et nous demandent de nous prendre en mains. 

Quelques-unes de ses émotions :

  • Anxiété – Elle nous conduit à éviter les situations dangereuses.
  • Colère – Elle nous incite à lutter contre les menaces, les dommages et les blessures.
  • Tristesse – Elle nous pousse à ralentir et à nous retirer, à rechercher un temps calme pour traiter une perte ou à recalibrer nos efforts après un échec.
  • Honte – Elle exige que nous nous cachions et que nous arrêtions de faire ce qui pourrait entraîner une désapprobation.

Comprendre les émotions : Les reconnaître

Pourquoi la compréhension de nos émotions est primordiale ?

Comprendre nos émotions, les conscientiser, nous permet de nous responsabiliser face aux évènements.

Et plutôt qu’être passif, subir, être actif, nous aide à prendre des décisions, à résoudre des problèmes et à réagir aux situations et aux événements. Nos émotions sont des messagers. Le principal est de comprendre ce qu’elles nous communiquent pour prendre la décision qui s’impose.

Les émotions motivent notre comportement. 

Les émotions nous aident à communiquer avec les gens. Si vous sentez qu’une limite est dépassée, votre sentiment de colère peut vous inciter à dire non.

Les émotions nous aident également à reconnaître ce que les autres ressentent.

Y a-t-il une émotion avec laquelle vous luttez et qui vous et qui vous empêche de vivre sereinement ?

Afin de reprendre le contrôle de vos sentiments, ne portez pas de jugement sur vos émotions. Les émotions ne sont pas « bonnes » ou « mauvaises », mais plutôt agréables ou désagréables.

.

Reconnaître et comprendre le but des émotions

Comprendre les émotions vous permet tout simplement d’agir pour votre bien-être. Et chaque émotion contient des informations afin que vous puissiez prendre les mesures adéquates.

Une fois que vous avez identifié votre émotion, vous pouvez commencer à comprendre l’émotion.

  • Qu’est-ce qu’elle essaie de vous communiquer ?
  • Comment pouvez-vous utiliser ces informations pour prendre une décision, utile et qui vous amène plus de confort de vie ?

.

9 façons de faire face à la douleur émotionnelle, et sortir du mal-être (sans compensation)

La souffrance émotionnelle nous conduit parfois à rechercher des compensations, comme la nourriture, les drogues, l’alcool, le shopping…

Mais vous l’avez compris, ce sont de fausses solutions, et surtout nuisibles. 

Quelles sont les meilleures options pour faire face à la douleur émotionnelle ?

Comment sortir du mal -être ?

Le mal-être est à l’origine de la majorité des raisons pour lesquelles les gens recherchent un thérapeute.

Les émotions conduisent bien souvent à des pensées pénibles, négatives, des jugements, de la colère.

Elles peuvent  nous mettre mal à douleurs thoraciques, fatigue, tensions, maux de ventre).

Et elles peuvent conduire à des comportements motivés par les émotions tels que l’évitement, le retrait, l’agression, etc., qui peuvent faire perdurer cette douleur émotionnelle.

Sortir de ce mal-être commence par changer vos comportements, vos pensées, et en abandonnant certains vieux mécanismes d’adaptation.

Pourquoi est-il si difficile de sortir de cette douleur émotionnelle qui conduit au mal-être ?

Les émotions sont utiles. Ils nous aident à nous adapter. Nous ne pouvons pas les contrôler, les arrêter ni les renier.

Et plus nous forçons notre nature à résister à ses émotions envahissantes, et plus le mal-être résiste et s’accroche. C’est un signal d’avertissement rien de plus !

  • Ce à quoi nous résistons, persiste.
  • Les émotions négatives sont un signal que quelque chose ne va pas ou est menaçant et nous demande d’agir. 
  • Anxiété – nous pousse à éviter les situations dangereuses.
  • Colère – nous pousse à lutter contre les menaces, les dommages et les blessures.
  • Tristesse – nous encourage à ralentir et à nous retirer, à rechercher un temps calme pour traiter une perte ou à recalibrer nos efforts après un échec.
  • Honte – exige que nous nous cachions et que nous arrêtions de faire ce qui pourrait entraîner une désapprobation.

Les dernières recherches nous indiquent que certains de nos comportements d’adaptation contribuent à ce mal-être.

Et si vous recherchez le réconfort dans des compensations, vous aurez du mal à gérer votre situation émotionnelle, 

Cet évitement aggrave le mal-être !

Voici les Neuf façons pour sortir du mal-être :

1. Trouvez une voie de ressourcement :

Cela peut -être un passe-temps, quelque chose que vous avez toujours désiré essayer ou une occupation que vous appréciez mais pour laquelle vous n’avez pas pris le temps. Un sport vous attire ? Rencontrez les présidents des clubs, tester. Apprendre de nouvelles choses est excellent pour le cerveau.

Créez un tableau de vision et collez des photos de tout ce qui vous attire.  Utilisez-le pour vous aider à identifier vos intérêts et vos passions.

2. Sortez de votre zone de confort :

Vous avez du mal à sortir du lit. Malheureusement, cela peut contribuer à une plus grande lourdeur et à une dépression.

Au lieu de cela, sortez, aérez-vous ! Levez-vous et étirez-vous.  Dansez sur une musique entraînante dans votre salon.

Le sport crée des hormones d’adrénaline. Rien de mieux pour être animé par une énergie dynamique 

3. Ne restez pas coincé dans votre passé :

Ce qui est passé est dépassé

Le raviver dans votre esprit ne fera que l’entretenir et ramener la source de votre mal-être dans votre vie.

Ce qui peut être utile, c’est d’écrire dans un journal, ce que vous ressentez, sans vous limitez.  C’est un accouchement, c’est aussi une libération émotionnelle.

4. Essayer de déterminer si c’est récurrent :

Avez-vous déjà éprouvé de telles émotions dévastatrices ? Quelles ressources avez-vous utilisées pour surmonter ce mal-être ?

Ce qui a déjà agi sur vous, refonctionnera, c’est sûr !

Puis, le simple fait de reconnaître et de verbaliser ce que nous ressentons peut permettre au sentiment de se dissiper (ce postulat est fortement soutenu par les neuroscientifiques. Cela fonctionne !)

5. Commencez à écrire dans un journal personnel :

Valider ce qui est positif dans votre vie. Celles et ceux sur qui vous pouvez compter.  Si vous avez une pensée négative, nommer-la dans votre journal avec un commentaire sur la façon dont vous allez la surmonter.

Exemple : « J’ai la sensation que je ne pourrai jamais plus accorder ma confiance. Mais je sais qu’il y a pourtant es personnes qui méritent ma confiance. Vous pouvez les nommer dans votre journal, Ce sont même peut-être des personnes que vous ne connaissez, mais vous sentez que vous pouvez leur accorder votre confiance.

6. Pleurer : Il y a 10 fois plus de toxines dans les larmes que dans le sang !

Laissez-vous aller, cela soulagera vos tensions également.

Et quand nous bloquons nos émotions, nos muscles se contractent, notre respiration est plus courte, saccadée…

Ces comportements peuvent entraîner des symptômes physiques, des douleurs chroniques, voire des problèmes immunitaires.

7. Sortez encore et toujours de votre zone de confort.

Ouvrez-vous aux autres, acceptez d’être écouté, ne vous isolez pas !

S’isoler conduit à aggraver votre douleur émotionnelle, votre mal-être.

S’ouvrir aux autres, à la diversité, va orienter vos pensées vers des nouveautés. Et favoriser l’inconnu, cela enrichira vos perceptions neuronales, ce qui vous permettra de voir bien plus de possibilités pour votre vie.

C’est la clef pour sortir du mal-être

8. Concentrez-vous sur ce pour quoi vous êtes reconnaissant :

Notez tout ce qui est positif.  Prenez conscience de vos yeux, vous pourriez ne pas y voir, et cetera.

Validez tout ce qui va bien chez vous, la santé, les amis, la famille… Et pratiquez la gratitude.

Il s’agit plutôt de reconnaître aussi le bien. Parfois, nous pouvons nous concentrer sur ce qui ne va pas et perdre de vue tout ce qui est bien.

9. Nommez vos émotions pour les comprendre

L’inconnu fait peur Reconnaissez simplement ce que vous vivez, ce que vous ressentez.

Nommez cette émotion qui vous saisit, et ainsi vous diminuerait l’intensité de ce que vous vivez. Les neuroscientifiques soutiennent cette idée.

Nommer pour comprendre, apprivoiser, dompter.

Pour vous aider à identifier vos sentiments, demandez votre outil de développement personnalisé. ODP.

Retrouver un équilibre émotionnel

Si vous avez subi un traumatisme, quels qu’ils soient, je pourrais vous aider en cabinet ou à distance, à les évacuer, pour ne plus jamais en souffrir.

Les événements douloureux de notre vie nous engoncent, à notre insu, dans nos schémas du passé.

Et quelle que soit la technique employée, Thérapie de pleine conscience, Emotionnal Freedom Thérapie, Gestalt, Hypnose thérapeutique, il y a forcément la stratégie thérapeutique pour vous libérer définitivement de ce mal-être

(2 commentaires)

    1. Bonjour Madame,

      Je suis sincèrement ravi que ses conseils vous soient utiles.
      J’écris en ce sens, et votre témoignage m’invite à continuer.

      Prenez soin de vous

      Jordan

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.