Comment arrêter l’alcool à Montpellier

 

Comment arrêter l’alcool

 Pour savoir comment arrêter l’alcool, il est important de comprendre que la consommation automatique, l’alcoolisation régulière de son organisme, amènent peu à peu le conditionnement neuro associatif à son comportement addictif, et le renforcement de la dépendance de son organisme à la boisson. Comment arrêter l’alcool est une problématique très répandue en France.

 Pour arrêter son addiction à l’alcool, pour arrêter de boire de l’alcool, pour stopper les ravages que constitue l’alcoolisme, il existe des solutions.  Voici quelques pistes :

 

 

  • La nécessité de prendre conscience de son addiction à l’alcool :

Le 1° élément à prendre en considération pour savoir comment arrêter l’alcool, est de comprendre son alcoolisme, en prendre véritablement conscience. Il est important « de s’avouer » son addiction, il est primordial d’authentifier le besoin que l’on a d’une dose quotidienne d’alcool pour bien fonctionner dans sa vie. Les experts ont identifié ce besoin quotidien comme un éthylisme avéré.

Cette prise de conscience est essentielle car elle permet de se responsabiliser par-rapport à son comportement addictif. Sans cette responsabilisation, stopper son alcoolisme est impossible.

La volonté et la motivation amèneront cette prise de conscience, sinon, cela pourrait être un déni de comportement, et renforcer l’isolement par-rapport à la dépendance à la boisson.

 Les causes probables de l’alcoolisme :

. L’enfance, la relation à la famille, à l’environnement, les violences subies, la capacité à réagir aux problèmes de la vie, aux agressions, à son isolement… Les causes sont nombreuses, le mode de vie, le stress, sont aussi des éléments cruciaux dans son addiction à l’alcool.

La prise en compte de ses éléments d’expérience qui ont pu vous conduire, ou vous conduit à boire, pourra vous aider à faire le travail de deuil d’un évènement traumatique.

 

  • Trouver la motivation pour savoir comment arrêter L’alcool:

Répondez aux questions suivantes : Comment arrêter l’alcool

. Au niveau social : Si je continue à boire, comment vont évoluer mes relations sociales, amicales ? Est-ce que mes amis, mes relations vont me suivre dans mon errance, ou vont-ils peu à peu s’éloigner de moi ?

. Au niveau professionnel : Si je perpétue mon addiction dans mon environnement professionnel, est-ce que je me lèverai toujours à l’heure pour aller mon travail ? Est-ce que mon travail ne va pas pâtir de mon alcoolisation ? Est-ce que mes idées seront toujours aussi claires avec le temps pour assurer mes responsabilités professionnelles ? Est-ce que mes supérieurs, mes clients, ne vont pas me renvoyer, cesser de travailler avec moi ?

. Au niveau de la conduite d’une voiture : Près d’1/3 des accidents de la route sont dus à l’alcool. Quand je prends le volant avec de l’alcool dans le sang, quelles seront les conséquences sur ma conduite ? Est-ce que mes réflexes sont les mêmes ? Est-ce que je risque de perdre mon permis de conduire si je suis contrôlé par les forces de l’ordre ?

. Au niveau de votre santé : Des maladies graves sont provoquées par la consommation régulière, excessive de l’alcool, jusqu’à la cirrhose…

. Au niveau familial : Quelles sont les conséquences de votre alcoolisme dans votre couple, dans votre relation à vos enfants, vos parents ? Comment cela risque de se terminer si vous continuer à boire ?

. Au niveau financier : Combien vous coûte votre consommation d’alcool par semaine, par mois, par an ? Qu’est-ce que ce budget alloué à votre addiction pourrait vous permettre de faire, si vous l’utilisiez pour vos vacances, votre famille, votre développement personnel ?

 

  • Comment Arrêter l’alcool : Un exemple

Il existe plusieurs méthodes d’accompagnement pour vous aider à vous débarrasser de votre addiction à l’alcool, et savoir comment arrêter l’alcool :

Il y a la médecine, le yoga, l’accompagnement psychologique…

Ce que j’utilise pour accompagner les personnes qui souhaitent arrêter l’alcool c’est l’hypnose thérapeutique, qui est un condensé que j’ai créé à partir de l’hypnose éricksonienne et l’hypnose elmanienne.

J’ai reçu un jour un jeune homme d’une trentaine d’années qui travaillait dans un bar, et qui consommait beaucoup d’alcool à son travail et à son domicile. Il m’a rapporté que cela lui posait des problèmes dans son travail, ce qui empêchait son patron de lui accorder une promotion, et qui avait conduit sa compagne à le quitter.

C’est donc un jeune homme motivé qui s’est adressé à moi, et après 2 séances d’hypnose thérapeutique, a réussi à stopper sa consommation d’alcool malgré le fait qu’il travaille toujours dans un bar, et à pu reprendre harmonieusement le cours de sa vie.

 

 

Si vous souhaitez plus de renseignements, vous avez certainement plus de ressources que ce que vous pensez.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *