Préparation mentale

La préparation mentale et le sport:

 

Le sport est un monde particulier, le temps y est réduit et instantané, nous sommes dans le stade de la
performance et de l’action.
Aller chercher plus haut, plus vite, plus fort, est une philosophie qui est solidement ancrée.
C’est une logique qui nécessite une conscience de tout son environnement, de ce que l’on vit, les
doutes, les émotions, les performances, les désillusions…
Les sportifs doivent donc constamment s’adapter à leur environnement, leurs performances,
développer une conscience fine de ce qu’ils vivent, afin d’évoluer favorablement avec cette mouvance qui
secoue leur existence.
En plus de s’entraîner physiquement, le sportif doit aussi se préparer au niveau mental à dépasser
des situations extrêmement dures, anxiogènes. Plus que jamais dans ce contexte, la préparation prime à
l’action. Il doit apprendre sans cesse à aller plus loin, être capable de se remettre en question, sans jamais
lâcher prise.
Aussi, l’expérience nous montre qu’il existe une différence fondamentale entre les sportifs de haut niveau et les champions. 85% des sportifs ayant développé une stratégie mentale ont enregistré des bénéfices en terme de performances (Weinberg/Williams, 2001)
… l’aspect mental est la partie essentielle du tennis, mais les gens ne le savent pas (Boris BECKER)
… le travail d’équipe et le mental remportent les championnats (Mickaël JORDAN)
… la performance passe par la maîtrise du stress et des émotions (Daniel HERRERO, entraîneur de rugby)
… le mental est considéré par bien des acteurs du monde sportif comme le facteur déterminant, l’élément qui fait atteindre la plus haute marche du podium (Marcel Desailly).

 

  1. Présentation

 

  • Mon organisme

 

Notre organisme « Jordan PRIVAT » a pour mission de développer l’enrichissement personnel de toutes personnes et notamment celui des sportifs. La base de notre préparation mentale est de considérer que l’état physique et l’état mental sont indissociables l’un de l’autre. C’est pourquoi, nous proposons à nos clients un travail sur l’enrichissement autour de l’ETRE tout entier. Toutes les émotions sont inscrites à la fois dans le corps physique ainsi que dans la psyché. Au travers de nos différentes techniques, que nous présenterons dans le second chapitre, nous accentuons sur la nécessité d’être positif, de croire en soi et de conceptualiser nos volontés dans nos pensées.

 

 

  • Qui je suis en tant que professionnel

 

Je suis diplômé d’un troisième cycle de marketing stratégique, Sup de Co, Licence de psychologie, maitre-praticien en Programmation neurolinguistique (PNL), maître-praticien en Hypnose Ericksonienne, master coach international, et magnétiseur par don de naissance.  

 

Derrière un parcours singulier qui m’a permis d’enchainer une carrière de coach Formateur, après avoir été tour à tour responsable commercial, enseignant et responsable de formation à l’université, je suis le fondateur du cabinet Jordan PRIVAT, et co-fondateur avec Pierre SIMSOLO de l’entreprise d’évènementiel, Privat Events.

 

J’ajoute avoir été titré de 3 maillots de champion régional dans les catégories cadet et junior en cyclisme, et d’une 4° place aux Championnats de France de cyclisme, dans la catégorie Juniors, en 1986.

 

 

  • Les objectifs de notre accompagnement

 

.J’ amène l‘élève’ à lever ou contrôler les obstacles intérieurs, (manque de confiance, gestion du stress, croyances négatives, ancrages annihilateurs,…)  qui l’empêche d’atteindre son niveau optimal de performance, et ainsi permet l’élaboration d’u base solide afin de maximiser l’utilisation de tout son potentiel. La conscience corporelle induite par ce travail  entraîne un rééquilibrage instantané des muscles mobilisés, ce qui conduit à une relaxation, avec pour corollaire une amélioration immédiate des performances, et c’est une conception intériorisée qui s’acquiert.

 

. A développer sa motivation interne (ou auto motivation) : Si la fixation des objectifs est le prélude à l’action, la motivation personnelle est l’esprit de celle-ci. C’est la première condition du succès, s’il n’y a pas de motivation, il n’y a pas de motif d’action. Ainsi, notre travail de coaching pose des bases claires, et  induit à  agir toujours avec cohérence, par-rapport à l’objectif initial.

. Motivation intrinsèque : Désir de prouver sa valeur et d’affirmer son identité, sa capacité à agir avec cohérence. Ce qui est vraiment notre identité, ce n’est pas ce que nous sommes actuellement, mais ce que nous désirons devenir, ce à quoi nous employons nos forces pour progresser.

 

A mettre en  place des vecteurs d’apprentissage : Demander aux personnes d’être motivées est en soi une contradiction, mais notre coaching peut néanmoins stimuler l’auto-motivation  et transformer ensuite cette motivation intrinsèque en une action productive. Mettre en place des vecteurs d’apprentissage, c’est référencer l’ensemble des points qui peuvent nuire à la motivation, à la confiance en soi, et proposer des points de progression par-rapport à ceux-ci pour une croissance continue.

 

. Il permet aux candidats de développer leur acuité de perception et la capacité de prise en charge, cités par les sportifs comme les 2 facteurs psychologiques les plus importants.

. Et ce sont nos questions toujours orientées vers l’objectif qui font se focaliser l’attention et aiguisent la perception

 

. En fin, les outils mis en place favorisent et entretiennent l’esprit d’un gagnant. En effet l’expérience nous montre que l’attitude mentale est un facteur-clef, c’est le point de départ de tout progrès, et s’il n’y a pas une l’orientation mentale d’un champion, il y a inertie, car rien ne vient interroger l’intelligence ni l’affectivité, ce  qui influe directement sur les performances, quelle que soit la tâche envisagée. Je renvoie un écho sur chaque démarche, et conseille en stimulant la prise de conscience, ce qui  permets l’éveil d’un sens autocritique et une perception accrue.

 

  1. Les différentes techniques et la méthode pour la préparation mentale

 

  • La méthode

 

Le travail sur le Qui : Le Qui est l’identité de l’individu, ses valeurs, ses besoins de façon consciente.

Nous ajoutons l’apport psychologique avec les outils permettant une connaissance plus approfondie.

Ainsi tout comme la préparation prime à l’action, la connaissance de soi est le point d’entrée préalable à un travail d’apprentissage, ce travail pose une base solide pour la construction de ses objectifs.

 

. Le travail sur le Quoi : Nous amenons les personnes à définir les objectifs, les projets, on pose les questions utiles afin d’affiner le but, centrons les individus sur l’essentiel,  en les amenant parfois à  redéfinir leurs objectifs.

 

. Le Comment : Il s’agit ici de mettre en place la stratégie, le plan d’action. Dans cette étape nous ajoutons la démarche mercatique, en partant de la problématique de départ, nous établissons le « squelette de travail ». Nous définissons les étapes de progression pour le candidat en l’accompagnant vers les acquisitions nécessaires à chacun des points de travail.

Nous ajustons les étapes, évaluons au fur et à mesure pour une redéfinition éventuelle des objectifs intermédiaires.

 

. Le Pourquoi : Approche mixée du coaching et de la psychologie, car dans le pourquoi réside la motivation intrinsèque de la personne, et c’est dans cette étape que l’on trouve l’étincelle qui déclenche la motivation.

. Le Quand : La mise en place d’un plan d’action daté est un point essentiel pour l’atteinte des objectifs. Aussi, prévoir c’est savoir ce que nous devons mettre en place, car en fixant un délai, on agit selon le délai car ce délai agit sur nous. Ainsi, les délais imposés permettent de garder une attitude mentale positive tout au long du processus de coaching, ils aident à centrer l’attention et la concentration sur l’objectif, et permettent d’éliminer les distractions et de penser clairement et de manière créative.

 

 

 

  • L’hypnose Ericksonienne

 

Elle permet d’utiliser efficacement nos ressources profondes, et aussi de progresser facilement et naturellement par-rapport à nos souhaits.

 

A- Dans cette approche nos processus d’hypnose permettront :

 

. Entraîner à la concentration et à la maximisation des performances

. Ancrer des états de performance pour une utilisation efficace

. Modéliser des comportements de performance et les modéliser le jour de la compétition

. Acquérir des états de conscience modifiée pour l’utilisation optimale de solutions que propose notre inconscient

. Apprendre plus vite le bon geste, les bonnes procédures, le bon comportement … et plus facilement

. Traiter efficacement une phobie, une peur, un ancrage négatif

. Désactiver des croyances limitantes et les remplacer par des croyances euphorisantes

. Perdre du poids

. Arrêter de fumer

. Mettre en évidence des ressources inexploitées pour une utilisation optimale

. Renforcer un état de performance

. Renforcement musculaire

. Renforcement mental

. Elimination du dialogue intérieur

. Transfert de compétences…

 

. Pour les sports les plus exigeants :

 

  • Développement de l’énergie dans l’effort
  • Amélioration de la récupération
  • Acquisition d’une meilleure flexibilité musculaire et tendineuse afin d’éviter les traumatismes

 

B- Apport de l’autohypnose :

 

 Cet apport permet aux forces dormantes, aux facultés et aux talents de se développer de façon inimaginable.

 

Cela permet également un travail de libération des émotions, en vous aidant à vous défaire de certaines de vos croyances inconscientes, et offrir la possibilité de vivre d’une façon plus épanouie.

 

C- Boîte à outils :

. Savoir se mettre dans un état dynamisant

. Agir sur les états neurophysiologiques et atteindre des états dynamisants

 

 

 

  • Le magnétisme

 

Cette étrangeté n’est que la partie d’un vaste ensemble, et contre toute attente, à l’ère scientifique, médecins et guérisseurs (ou magnétiseurs, coupeurs de feu…) collaborent de multiples façons.

Pour traiter des urgences, ou des troubles chroniques réputés inguérissables, les médecins nous font appel, et préconisent même nos soins à des patients réceptifs.

 

L’interconnexion du corps et de l’esprit nous informe sur le fait que les traumatismes du corps et des membres représentent le 2° mode communication de notre cerveau, et certains y voient dans ces expériences traumatisantes, des angoisses intérieures qui s’expriment ainsi pour nous révéler quelque-chose à comprendre, et pour le dépasser.

En effet, la plupart de nos idées sont chargées d’émotions, et nos émotions ont des répercussions corporelles déclenchant à leur tour des mécanismes mentaux, ce qui revient à dire que les tensions, les blocages, les déchirures, tendinites… ou les inhibitions peuvent être déjouées au niveau mental.

Ainsi, les sportifs améliorent leurs résultats en supprimant ou en atténuant les obstacles intérieurs à la performance extérieure.

 

Ainsi, ce don intergénérationnel et les compétences acquises, me permettent dès les premiers signes de douleur exprimés, de soulager le mal ou il se trouve, et d’informer sur les origines psychologiques envisageables, afin que chacun devienne  le principal acteur de sa vie et de ses performances.

 

Parmi les maux traités le plus couramment :

 

. Tendinite

. Déchirure musculaire

. Traumatismes musculaires

. Traumatismes des articulations

. Arrêter le feu

. Eczéma

. Psoriasis

. Zona

. Brulures vaginales

. Arthrose

. Verrues

. Migraines…

 

  • Le coaching d’équipe, le team building

 

Il est vital pour un entraîneur d’instituer une relation correcte avec les membres de son équipe.

 

La 1° tache de l’entraineur est de bien comprendre les stratégies du développement d’une équipe afin de favoriser ses progrès et de les accélérer, la connaissance des outils afin d’établir le profil psychologique des candidats favorise la communication avec chacun d’entre-eux, et permet de déceler les forces et points à développer de chacun.

 

Le deuxième point est celui de l’intégration de chacun dans le groupe, et la gestion des réactions émotionnelles. Etape dans laquelle le coach devra percevoir les préoccupations individuelles, les satisfaire, et répondre au désir d’appartenance des individus.

 

Le troisième enjeu est celui du stade de l’affirmation, et c’est à ce moment-là que le coach crée la dynamique de groupe, élabore l’ordre de préséance hiérarchique, et répond aux attentes de reconnaissance et d’estime personnelle de chacun.

 

Enfin, le coach favorise l’émergence de la coopération de chacun vers des buts communs extérieurs.

Il élabore également des outils de cohésion, comme :

 

  • Exercices de cohésion des équipes
  • Elabore un système d’entraide
  • Développe des points d’intérêt en dehors de l’activité
  • Organise des cercles de qualité au sein du groupe

 

Master COACH Professionnel certifié permettant la mise en place d’outils et de méthodes éprouvés et validés, je suis également créateur d’une méthode de coaching. (en cours d’écriture), basée sur les principes de maïeutique (Socrate), les enseignements de psychologie et de marketing, et l’étude expérimentale de l’attitude et du comportement de personnalités hors du commun.

Je réalise des missions auprès d’équipes commerciales, de chercheurs au sein de laboratoires, de sportifs professionnels, de cadres en entreprise…

 

Les résultats engendrés par ce travail ont permis notamment, à un coureur cycliste professionnel, de passer de la 50° place à la 16° place au tour de France, de multiplier par 2 les résultats d’une équipe commerciale en 6 mois, de savoir gérer les conflits d’une équipe au sein d’une pharmacie en situation critique, d’améliorer les capacités

managériales de cadres techniques…

 

Méthode de coaching extrêmement efficace car elle met en lumière et développe les compétences intrinsèques des individus, annihile les schémas récurrents, les ancrages négatifs non résolus, élabore une méthodologie pour dépasser les limites inconscientes, met en œuvre une stratégie d’action basée sur les potentialités maximales des participants, et développe le sentiment de confiance pour engendrer une véritable puissance d’action.

 

  • Dynamique de la fixation des objectifs

 

Il n’y a pas de vent favorable pour celui qui ne sait où il va (Sénèque)

 

L’absence d’objectifs, de projection dans la vie, sont souvent vus par les psychologues comme une lassitude extrême, une absence de motivation et donc d’actions constructives.

 

En s’inscrivant dans cette dynamique de la fixation des objectifs, vous définissez vos vœux les plus importants, vous établissez l’expectative, peut-être inconsciente, de vous développer en de grands accomplissements et de réussite, et vous renforcez votre réussite telle que vous vous l’êtes fixée.

 

Cette dynamique, en augmentant l’affirmation, la confiance, le courage et la détermination, vous pousse sans cesse vers la réussite des objectifs initiaux.

Les talents ne se développent pas tous seuls, il faut prendre des décisions, s’y consacrer, établir des plans et fixer les objectifs.

 

Les 5 clefs de la réussite par la fixation des objectifs :

 

1° Cristalliser sa pensée : Savoir ou on est et ou on veut aller

2° Etablir un plan d’action avec des délais d’accomplissement : En fixant des 1 délai, vous agissez selon le délai parce que le délai agit sur vous. Ce délai met en œuvre une chimie interne et force à réagir à l’horaire choisi.

3° Le désir sincère : C’est le désir ardent d’accomplir quelque-chose de précis qui fait la différence.

4° La confiance suprême : Développer une confiance absolue en soi et ses facultés de réussite.

5° Une résolution tenace : C’est l’application d’un effort soutenu et d’une énergie concentrée.

 

 

CONCLUSION:

Le concept de préparation mentale pour les sportifs, parallèlement à celui de l’entraînement physique, tactique ou technique, revêt de multiples aspects positifs aux yeux des athlètes suivis.
En aidant les pratiquants à développer leurs ressources pour s’adapter aux contraintes de la pratique sportive, nous permettons aux athlètes d’acquérir une plus grande confiance en eux, un niveau plus élevé de motivation, de meilleures stratégies de contrôle de leur attention, activation et anxiété, et de gestion mentale des objectifs.
Et si le travail de l’entraîneur est de permettre aux sportifs de maximiser leur potentiel physique, le développement des qualités psychologiques énoncées ci-dessus sont bien de mon ressort, et sont bien celles qui différencient mentalement les bons sportifs des champions.
Aussi, tout au long de notre accompagnement, nous nous employons à assurer le développement des 4 habiletés mentales qui sont : la relaxation, la dynamique des objectifs, l’imagerie, et la gestion du dialogue interne, décrites par les chercheurs (Mahoney, Avener, 1977; Orlick, Parlington, 1988), comme les 4 qualités essentielles des champions.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.